Les actus du COPS91

Le COPS91 était présent sur la cinquième et dernière étape du trophée. Compte-rendu par Marie-Pierre et Hugo :

Découverte de la cour Roland, forte chaleur ,je fais les 10 premières balises avec Alixe puis je continue mon chemin en la laissant oeuvrer.
Sympa le passage dans la grotte même si c'était un peu sombre.
Alixe en termine 10 minutes après moi et se réconforte avec du pain et du pâté apporté par Hugo et Aubéry en attendant la remise des prix.
Quelle surprise Alixe fini 3ème de sa catégorie sur circuit C en ayant participé à 3 courses sur 5.
Un trophée qui se termine mieux qu'il n'avait commencé pour Alixe, en effet la première étape c'était soldé par des tiques avec un enlèvement par Hélène et un tour aux urgences pédiatriques le lendemain il y a avait 2 qui s'étaient cachés et 10 jours d'antibiotiques...
Pour moi régularité oblige quasiment la dernière place sur chaque course, il y a encore du boulot surtout en course mais aussi en temps de jardinage pour trouver chaque balise.
l'intérêt de ce trophée c'est la fréquence et la proximité qui permet de faire de la CO 1 fois par semaine sur 5 semaines.

Marie-Pierre

 

La 5ème et dernière étape a lieu à la Cour Roland le 5 juillet. Aubéry choisit un circuit C, pour moi ce sera le B. La course se déroule bien, mais Aubéry reste à la deuxième place pour 0,2 points, soit 12 secondes d’écart avec la première !

Hugo

 

Résultats de l'étape 5 :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
8/66 Aubéry WISSOCQ C 50:14
8/61 Hugo JAEGLER B 1:24:44
53/66 Marie-Pierre GERARDIN C 1:47:54
54/66 Alixe HADROSSEK-GERARDIN C 2:06:14

 

Plus de détails sur l'étape 5: http://www.tropheesqy.org/index.php/etape-5.html

 

 

Initialement prévue en décembre 2016, la traditionnelle "77" a finalement eu lieu en ce début juillet. Et ce fût certainement un mal pour un bien, car la météo s'y prêta bien. Présentation et récit de course de Nicolas, le seul COPSien engagé :

La "77" est une course un peu spéciale. C'est une C.O. qui est habituellement prévue en toute fin d'année, juste avant les fêtes. De nature festive donc, sans conséquence sur le classement national, elle se distingue d'abord des autres courses par un nombre important de balises à trouver, 77 pour être précis. Son autre point distinctif est le tracé : Très facétieux, il exploite sans réserve les particularités caractéristiques de Fontainebleau comme les rochers (balises dans des infractuosités très étroites où l'on ne passe que de profil ou en rampant), les failles (balises accessibles par échelles) et les grottes (balises invisibles de l'extérieur). Tellement facétieux que parfois on trouve des affichettes aux messages encourageants tels que "courage, plus que 76 balises", ou "eh non rien dans cette grotte, essayez celle d'à côté". Voici pour la présentation.

Concernant ma course, rien de spécial à dire à part que j'avais prévu 3h30 et qu'au final ça fait presque ça, 5h15 en fait (pour 25km). Eh oui, quand habituellement tu jardines à Fontainebleau, sur la 77 ça devient de la culture intensive. Seulement 10 balises au bout d'une heure, toujours pas à la moitié au bout de 3 heures... Je joue le jeu un bon moment, mais arrivés les pépins physiques et les erreurs de lucidité (quand t'es plus sûr d'être passé à un poste, ben t'y retournes), il faut savoir abdiquer intelligemment en raccrochant les wagons de coureurs + rapides et précis. Heureusement qu'il ne faisait pas les températures négatives de décembre ou les 40° d'il y a peu !

carte
A gauche de la carte, non ce n'est pas un ticket de supermarché

 

Résultat de la 77 :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit Commentaire
37/65 Nicolas 5:16:07 la 77 37eme sur 39 finisseurs, et quand même 28 abandons !

 

 + de détails sur la 77

 

 

Fin juin dans les environs de Dijon avait lieu un gros rassemblement C.O. à VTT de 2017 : Le Championnat de France des Clubs.
Une poignée de Copsien(nes) ont fait le déplacement, dont 2 vaillants compétiteurs, Hélène et Fred (et un fidèle supporter, Philippe).
Brigitte et Marie-Pierre, qui les accompagnaient, sont à la plume : 

 

Ce week-end à Corcelles les Monts, temps idéal pour les coureurs. Beau temps, petit vent rafraichissant (mais olàlà les coups de soleil).
Samedi, Mass start. Nos deux héros se lancent dans la course. 15 et 16 km, Une bonne mise en jambe pour le relais du lendemain.
Dimanche, relais Cedric Beil, Fred s'élance en premier, doucement mais surement. Terrain avec dénivelé, il faut pédaler. Prise de relais avec Hélène, avec une arrivée au sprint...

Brigitte

 

Pour ce week-end plus de supporters que de participants selon la répartition suivantes :
Hélène et Fred : participants
Brigitte, Marie-Pierre et Philippe : supporter
Départ Samedi matin : après avoir embarqué le vtt, le sac de CO et Hélène nous voilà en route (Moi, Hélène et Philippe) pour Corcelles les Monts.
Arrivée dur place un chemin bien poussiéreux nous change la couleur de la voiture et nous arrivons sur champ de blé fauché faisant office de parking.
Nous retrouvons sur site Fred et Brigitte ainsi que les collègues de l’Asco et Michel Cheriau de l’As Samois.
Samedi après-midi au programme Mass start.
Départ en ligne.
Un départ grillé, une chaine cassée et une chute plus tard la course est lancée.
Particularité du week-end 1 tombola et 1 garderie.
Pendant qu’Hélène et Fred cherche les balises nous allons installer la tente au camping.
A notre retour sur place Hélène est arrivée, Brigitte a commencé à cuire version écrevisse, nous attendons Fred.
A l’arrivée de Fred c’est réunion MTBO sur le parking sous une bâche tendue entre les deux voitures histoire de voir quelque chose sur les écrans des pcs.
Nous décollons dans les derniers directions l’Escargotière, hôtel réservé par Brigitte et lieu du repas du soir.
Problème de suivi du bon véhicule, ont fini par trouver l’hotel.
Deux aller et retours plus tard à l’accueil de Fred, l’accès à la chambre est enfin possible. Un bon repas plus tard, déplacement de matériel d’une voiture à l’autre en prévision de la course du lendemain.
Direction le camping pour Philippe et moi et les chambres pour Fred et Brigitte.
Dimanche matin.
Après une bonne nuit de sommeil, je me rends compte que les plaques de Fred et Hélène sont restées dans ma voiture, appel à Brigitte pour les informer, Hélène cherche aussi ses chaussures, ah elles sont également restées dans la voiture.
Je me rends au plus vite au lieu de course pour ramener le matériel.
Arrivée sur place il manque une vis de serrage de roue arrière à Fred sans cette pièce impossible de prendre le départ, le temps s’écoule et toujours pas de solution, on envisage toutes les solutions :
- Récupérer le vélo d’un poseurs
- Récupérer le vélo de la personne qui s’est cassée la clavicule sur la course de la vieille
- Finalement Fred revient avec un écrou de blocage de roue utilisé pendant le trajet par un autre concurrent
- Tout le monde s’y met et direction le départ, et là oublie de puce aller/retour à la voiture pour que Fred récupère sa puce.
Je retourne au camping ranger la tente et récupérer Philippe.
Nous passons prendre du pain pour le pic nique et nous rejoignons l’aréna pour une séance de vidéo/photo/encouragement dont seul le Cops à le secret.
Le faux plat montant de l’arena facilité les choses.
Fred en termine et passe le relais à Hélène qui attendait avec impatience de partir pour sa course. 30 minutes plus tard Hélène est de retour re-séance photo/vidéo.
Retour à la voiture, rangement du vélo, recherche de la personne pour rendre le boulon de secours.
Nous attendons avec Brigitte et avec impatience le tirage de la tombola et les spéculations vont bon train : que faire du VTT qui est le 1 er lot pour le ramener.
Bon finalement nous n’avons pas gagné mais Martine de l’Asco est repartie avec une bouteille de vin.
Nous attendons la fin de la remise des prix pour récupérer les banderoles et flammes FFCO en prévision de MTBO. Philippe range avec maitrise le matériel, nous sommes sur le départ et là une personne arrive indiquant qu’elle a besoin du matériel FFCO pour une course la semaine prochaine, du coup Philippe ressort le matériel du coffre.
Entre temps on récupère des sandwichs restant de la buvette et c’est le départ.
Au retour Michel nous accueille en tenue Cops suite à une petite sortie VTT.
Débrieffing du week-end et retour à la maison.

Marie-Pierre

 

20170624 142200

20170624 160314

20170624 161723

20170624 190936

20170625 105537

20170625 105705

pouleto

 

Résultats de la Mass Start du samedi :

Classement Copsien(ne) Temps  Catégorie
9/12 Hélène 1:16:06 D40
31/33 Fred 1:37:41 H50

 

Résultats du Relai (Trophée C.Beill) du dimanche : 

Classement Copsien(ne) Temps
21/40 Fred + Hélène 1:41:16

 

 + de détails sur cette organisation : http://cfcvtt2017.fr/

 

 

En vue de la Transforestière (rando orientation sur deux jours) prévue fin juin, Kloug et Nathalie sont allés faire une randonnée de 20 kilomètres en forêt de Compiègne. C’est le club de VTT local qui proposait bien entendu des circuits vélos mais aussi des circuits pour les marcheurs. Bilan :

Après quelques kilomètres de plat dans une forêt très agréable nous avons eu quelques bons dénivelés. En scrutant les arbres, les bosquets, la végétation et le terrain je me disais qu’il y aurait de belles cartes de C.O. à faire.

IMG 0310
Départ vers 8 h 30 avec un passage pour admirer l’arrière du château.

Après quelques recherches sur le merveilleux site internet de la fédération (je flatte, vous remarquerez ! Hihihi), j’ai vu qu’il y avait un club à Compiègne mais visiblement son site internet, à ce club, ne vit plus depuis 2014. Le président de la FFCO pourrait nous dire s'il y a encore une activité. c'est vraiment dommage de ne pas profiter d'un tel endroit.

IMG 0311
Le circuit proposé passait par la "pierre qui tourne" locale (comment est-elle arrivée là toute seule ?)

IMG 0313
Puis par un joli point de vue

Le temps était chaud mais sous le couvert végétal, la température était supportable.

Après quelques temps de pause nous avons terminé notre circuit en 3 h 55 pour 20 kilomètres.

Circuit

Dommage de ne pas être passé à Rethondes (à droite de la carte), dans la fameuse clairière (je vais laisser nos jeunes adhérents du club chercher ce qui s’est passé là) et dommage de ne pas faire un circuit de nuit.
Nous aurions peut-être entendu et aimer le son du cor le soir au fond des bois.
Cette dernière phrase est une double contrepèterie que nous devons à Alfred de Vigny. Ca c’est pour les plus grands !

Kloug Ponpooonnnn

 

 

Le COPS91 était présent sur la quatrième étape du trophée. Compte-rendu de Hugo :

Ce Trophée Saint Quentin était une découverte pour des orienteurs débutants comme Aubéry et moi. Pour la 4ème étape, le 21 juin à Méridon, c’est la canicule : 37°C dans la voiture en arrivant sur le lieu de course. Heureusement, sous les arbres il fait moins chaud ! Aubéry part sur un circuit C et moi un B. La course se déroule bien, malgré la chaleur qui ralentit les organismes (la tête et les jambes). Aubéry passe deuxième après cette étape pour 1 point. Tout reste ouvert pour l’issue de ce trophée.

 

Résultats de l'étape 4 :

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
3/35 Aubéry WISSOCQ 51:40 C
5/9 Clément CROUSSE 48:29 D
13/51 Hugo JAEGLER 1:08:13 B
21/35 Anne CROUSSE 1:26:33 C
25/31 Lionel POISSON 1:30:06 C
27/31 Alixe HADROSSEK-GERARDIN 1:31:00 C
31/31 Marie-Pierre GERARDIN 1:49:08 C

 

Plus de détails sur l'étape 4 :http://www.tropheesqy.org/index.php/etape-4.html

 

 

Le bois du Manet recèle des surprises.

Lors d'un petit entraînement avec Nathalie nous avons trouvé un gros mot, écrit par la mousse des bois, à destination des lecteurs de cartes que nous étions ! Ah ben c'est agréable...

GrosMot
M'enfin !

 

Dans le bois de Verrières, les arbres ont des yeux ! Si, si

ArbreaYeux
Là si la forêt nous épie, on peut avoir peur

 

Kloug