Les actus du COPS91

500 orienteurs et orienteuses du monde entier sont virtuellement réunis ce long week-end de Pâques, pour une compétition un peu particulière puisqu'elle a lieu sur le web. Parmi les 18 français engagés, dont Thierry Gueorgiou et Isia Basset, nous avons deux COPS inscrits en la personne d'Anita et Nico. Visite guidée et récit de Nico puis d'Anita pour ce "Day 3".

Le thème de ce troisième jour est la longue distance. 2 épreuves obligatoires et 1 optionnelle composent le menu de ce dimanche confiné. Je résume les leçons apprisent ces 2 premiers jours :

  • Le niveau est très relevé (tu peux avoir tout bon et finir 40ème).
  • Avec de l'entrainement on peut gagner des places.
  • Le jeu vidéo Catching Features est une vraie torture...

1ere épreuve : Jeu des différences
Temps de la partie : De 5 à 30 minutes selon la concentration
Objectif : On nous présente 2 secteurs de carte côte à côte. Il faut trouver la différence entre les 2. On a le choix entre 4 réponses. Répéter 12 fois.

Debrief de Nico : Certaines paires étaient bien corsées. Deux exemples : Le premier, compter les différences de buttes, les différences de falaises et les différences de rochers pour répondre quelle "famille" avait le + de différences, ce qui oblige à scanner 3 fois la paire, et mémoriser ce qu'on a compté entre chaque scan. Le deuxième exemple, c'est la minutie de la différence, par exemple juste un point vert (arbre remarquable) sur un secteur de carte forestière bien chargée, ou une courbe de niveau un peu "lissée" sur un secteur de carte à dénivelé. Je ne me fais plus d'illusion, chez les élites les différences doivent sauter aux yeux.
Pour essayer : Pas de lien, sur invitation seulement

2eme épreuve : Orientation StreetView
Temps de la partie : Moins d'une heure
Objectif : On nous donne une carte C.O. en centre-ville (Chester, UK). Il faut retrouver le poste dans Google StreetView et répondre à une question, par exemple "qu'est-il écrit sur la vitrine du restaurant". Point important, on a le droit de sortir de StreetView (vue première personne) pour utiliser GoogleMaps et zoomer rapidement sur le prochain poste. Par contre on n'a pas le droit de chercher le nom du commerce pour que google nous y ammène directement !

Debrief de Nico : Jeu très sympa qui nécessite une bonne mémoire si on a qu'un seul écran, quand on passe de la carte C.O. à la carte GoogleMaps. Malheureusement je prévois de gros écarts parmi les joueurs, entre ceux qui feront tout le circuit dans Google StreetView sans utiliser GoogleMaps, et ceux qui chercheront tous les commerces pour y être "téléportés" directement.
Pour essayer : Pas de lien, sur invitation seulement

3ème épreuve (optionnelle) : Simulation 3D de C.O.
Temps de la partie : comme une vraie Longue Distance, en pire à cause de la mauvaise prise en main
Objectif : On joue à un véritable jeu vidéo. On lance la partie et c'est parti, on s'élance sur le circuit (dûr, moyen ou facile, au choix). Avec la touche espace on passe de la vue terrain à la vue carte/boussole.
Debrief de Nico : C'était une longue distance sur une carte sans arbre, donc avec vue très dégagée. Les éléments distinctifs étaient suffisants (rochers, marais, enclos), et la carte était traversée par de longs murs franchissables ou infranchissables. Tant mieux parce qu'il y avait très peu de chemins. Concentré toute la course, je n'ai perdu le fil qu'une fois. J'ai jardiné pendant 20 minutes, changeant plusieurs fois de point d'attaque.
Pour essayer : http://www.catchingfeatures.com/

Nico

Au tour d'Anita :

Stage 8 – Spot the difference
Ah le jeu des 7 différences ! Ce truc est fait pour moi ! J'y joue depuis que je suis toute petite, je vais forcément cartonner :)
Ca consistait à trouver les différences entre deux cartes de CO. Il y avait des rochers en plus, des buttes en moins, de l'eau en plus, des courbes de niveau modifiées.
Bref, beaucoup d'observation !
Je commence le jeu relativement sereine et tout se déroule plutôt bien. J'ai l'impression de bien répondre à toutes les questions.
Et puis... arrive la dernière question.
Et là patatra!
Cette question est un piège c'est pas possible, il n'y a aucune différence entre ces deux cartes ! Si je vous jure, aucune !
J'ai pourtant été méthodique, j'ai pris et scruté chaque mini recoin de la carte un après l'autre. Mais rien ne fonctionne. Tout est vraiment IDENTIQUE ...
Bref, je capitule pour pas que mon chrono ne monte en flèche, déjà qu'il a pris un coup dans l'aile...
Vu que c'est un QCM, on a le choix entre une différence de végétation, de falaise, de courbe et de je-sais-pu-quoi (ouais en plus c'est en anglais donc je comprends pas toutes les subtitlités ^^).
J'ai donc une chance sur 4. Je choisis "courbes de niveau" mais sans conviction...
Voici un screenshot pour ceux qui ont envie de chercher :)


Le jeu se termine sur cette belle frustration. Au vu des commentaires des autres participants, je ne suis pas la seule à avoir chercher longtemps. Hate d'avoir les réponses!

Stage 9 – Streetview Orienteering
Sur cette épreuve, il faut trouver des indices via streetview en se calant sur une carte de CO.
Ca aussi c'est un jeu taillé pour moi car Google Street View et moi, on est super copain !
Etant motarde, je passe beaucoup de temps dessus pour mémoriser mes trajets.
Je pars donc très confiante pour ce jeu !
Il y a 13 balises et le jeu se fait très rapidement. Je fais quelques fautes mais globalement, ca coule tout seul.
Bon par contre, je suis certaine qu'il y aura des temps de dingue car on pouvait facilement tricher sur ce jeu en tapant dans google le nom des enseignes recherchées au lieu d'aller les chercher sur la carte (et dans ce cas, même pas besoin de se repérer sur la carte CO mais on perd tout l'interet de l'épreuve..).
Vu que je ne joue pas du tout la gagne (heureusement vu mes piètres performances des deux premiers jours), je fais le vraiment parcours et j'y prends beaucoup de plaisir.
C'est un jeu très sympa que je recommande et je vais essayer d'en trouver d'autres sur le net. Je suis complétement fan!

Stage 10 – Catching Features: Long Race
Décidément cette journée est mieux que les deux précédentes où j'ai soit pas fait une partie des épreuves, soit fait des erreurs en cliquant donc pas pu finir les quizz..
Reste le plus long et fastidieux ! Catching Features :)
Comme hier, je décide de me lancer dans la course la plus longue. Celle avec 23 balises. Je sais que ça va me prendre du temps car je débute avec le logiciel (même si j'ai déjà passé pas mal de temps dessus hier).
Je me lance donc sur ce parcours qui a l'air plus long qu'hier. Parfois c'est très long entre deux balises car on doit traverser la carte par deux fois.
J'ai fait des erreurs bien évidemment, mais vu que j'ai peur de me retrouver perdue au milieu de la carte, j'avance très prudemment. Et d'ailleurs, j'ai appris que certains éléments pouvaient s'enjamber alors que je les contournais allégrement depuis hier...
Bon globalement, je suis satisfaite de moi mais je vais finir en 302'46 minutes de jeu (oui alors entendons-nous bien, ce ne sont pas de VRAIES minutes, faut diviser par 3 environ poru avoir le temps réel).
J'ai hate de voir les résultats des autres mais d'avance je sais que certains vont faire des temps de dingue et je ne comprends pas comment ca peut etre humainement possible...
Même en suivant les coureurs artificiels car ceux-ci courent à l'azimut et sont bloqués lorsqu'il y a des murs...
Bref, ceci est un grand mystère pour moi !

 

Pour Anita et Nico, la compétition se termine ce lundi, avec pour thème la O'Précision, et de nouveaux jeux au programme. A suivre...

 

Résultats de l'épreuve 1 : Jeu des différences

Classement Copsien(ne) Différences réussies Temps
103/429 Nicolas CONSTANT 11/12 22:24
225/409 Anita FORESTIER 10/12 35:32


Résultats de l'épreuve 2 : Orientation StreetView

Classement Copsien(ne) Renseignements trouvés  Temps
61/406 Nicolas CONSTANT 15/15 14:18
170/406 Anita FORESTIER 15/15 20:35

 

Résultats de l'épreuve 3 : Jeu vidéo Catching Features

Classement Copsien(ne) Temps "Catching Features" Circuit
152/188 Nicolas CONSTANT 3:29:40
182/188 Anita FORESTIER 5:02:46 A

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur 

 

 

500 orienteurs et orienteuses du monde entier sont virtuellement réunis ce long week-end de Pâques, pour une compétition un peu particulière puisqu'elle a lieu sur le web. Parmi les 18 français engagés, dont Thierry Gueorgiou et Isia Basset, nous avons deux COPS inscrits en la personne d'Anita et Nico. Visite guidée et récit de Nico pour ce "Day 2".

Le thème de ce deuxième jour est la moyenne distance. 3 épreuves obligatoires et 1 optionnelle composent le menu de ce samedi confiné. Cette fois-ci pas d'excuse, cette longue journée va pouvoir être mise à profit pou rs'entrainer sur chaque outil, avant de passer à la compétition.

1ere épreuve : 3 Quizz "définitions"
Temps de la partie : 10 minutes maxi
Objectif : Associer le nom d'une def à son symbole pour le premier quizz, l'inverse pour le deuxième quizz, et enfin une sorte de mémo géant pour troisième quizz, où tous les symboles et noms de def sont mélangés à l'écran, afin de les apairer 2 par 2.





Debrief de Nico : Bon petit jeu pour démarrer la journée. Les bonnes réponses s'enchainent vite. Mais admettons que tu fasses 3 erreurs (une par ignorance totale, une parce que tu as confondu 2 défs, et une parce que tu as cliqué au mauvais endroit), et tu retrouves en bas du classement. La concurrence est redoutable. Je garde ce jeu pour plus tard, à ressortir au réveil un dimanche matin de course. 15 minutes de révision et c'est bon, plus aucune hésitation sur les defs.
Pour essayer : https://www.maprunner.co.uk/cd/


2eme épreuve : Mémorisation et photos
Temps de la partie : 10 à 30 minutes, selon le temps de chargement des photos
Objectif : On nous présente un poste sur une carte. Il faut bien observer ce poste, mémoriser ses caractéristiques, et ses alentours. Ensuite la carte disparait définitivement et on nous propose 4 photos. On doit choisir la photo qui correspond au poste précédemment vu. Répeter 12 fois.

Debrief de Nico : Je comprends le niveau exigé quand je commence à me dire, plusieurs fois de suite, qu'aucune photo ne correspond vraiment à ce que j'ai vu sur carte. J'ai essayé de m'appliquer à chaque fois, sans céder à la tentation de répondre au pif. Au moins j'ai pas triché en prenant une photo de la carte.
Pour essayer : la solution à consulter

3eme épreuve : Quizz culture C.O.
Temps de la partie : ça peut être long, selon ce que google trouve
Objectif : Répondre à une dizaine de question de culture générale C.O.
Debrief de Nico : C'était très pointu dès le début, genre niveau 12ème question à Qui Veut Gagner Des Milions. Heureusement il y avait google (autorisé par le réglèment), mais qui a échoué à m'aider sur une question : la couleur des balises en Suède en 1970 (non ce n'était pas blanc et orange, ils testaient une autre combinaison).
Pour essayer : pas de lien, épreuve unique sur invitation.


4ème épreuve (optionnelle) : Simulation 3D de C.O.
Temps de la partie : comme une vraie Moyenne Distance, en pire à cause de la mauvaise prise en main
Objectif : On joue à un véritable jeu vidéo. On lance la partie et c'est parti, on s'élance sur le circuit (dûr, moyen ou facile, au choix). Avec la touche espace on passe de la vue terrain à la vue carte/boussole.


Debrief de Nico : Deuxième jour de pratique sur ce jeu (hier c'était sprint urbain, aujourd'hui forêt), et ça se confirme, il est incapable de restituer le plaisir quand tout se passe bien, par contre il est très fidèle à la réalité quand on est perdu dans les bois, incapable de se recaler. J'en fais les frais sur la course niveau dûr (24 postes), que j'abandonne à mi-chemin. Je m'engage ensuite sur la course niveau intermédiaire (13 postes). Là je profite d'un défaut du jeu : les concurrents artificiels courent en ligne droite d'un poste à l'autre. Aucune déviation, aucune erreur. Ils ne savent pas éviter les arbres par contre :) Voilà, il suffit de les suivre, en vérifiant la carte de temps en temps. En allant sur les forums je vois que d'autres participants galèrent beaucoup comme moi. On verra le carnage demain pour la longue distance.
Pour essayer : http://www.catchingfeatures.com/

 

Pour Anita et Nico, la compétition se poursuit ce dimanche, avec pour thème la Longue Distance, et de nouveaux jeux au programme. A suivre...

 

Résultats de l'épreuve 1 : Jeu des définitions 

Classement Copsien(ne) Defs réussies Temps
318/445 Nicolas CONSTANT 210/216 464s
440/445 Anita FORESTIER 136/216 720s

 

Résultats de l'épreuve 2 : Jeu des photos 

Classement Copsien(ne) Photos trouvées Temps
227/445 Nicolas CONSTANT 7/12 18:23
267/445 Anita FORESTIER 6/12 05:37

 

Résultats de l'épreuve 3 : Quizz culture 

Classement Copsien(ne) Réponses bonnes Temps
42/432 Nicolas CONSTANT 11/11 22:30
400/432 Anita FORESTIER 5/11 03:29

 

Résultats de l'épreuve 4 : Jeu vidéo Catching Features 

Classement Copsien(ne) Temps "Catching Features" Circuit
3/24 Nicolas CONSTANT 0:35:06 B
175/182 Anita FORESTIER 4:43:00 A

 

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur 

 

 

500 orienteurs et orienteuses du monde entier sont virtuellement réunis ce long week-end de Pâques, pour une compétition un peu particulière puisqu'elle a lieu sur le web. Parmi les 18 français engagés, dont Thierry Gueorgiou et Isia Basset, nous avons deux COPS inscrits en la personne d'Anita et Nico. Visite guidée et récit de Nico pour ce "Day 1".

Victime d'un calendrier 2020 mal foutu (je vais rater tous les grands rendez-vous), sans parler du confinement par dessus, je pensais tirer un trait sur le premier semestre de course d'orientation. Pas très motivé non plus par tous les petits jeux et passe-temps autour de la C.O. que l'on voit fleurir partout sur le web, c'est sans conviction que je clique en début de semaine sur ce lien dans Facebook, annonçant l'organisation imminente du Lockdown Orienteering, "edition Pâques". (Pas bête de préciser, la version Summer va faire un carton). 5 minutes suffisent pour me décider : Le programme est alléchant, l'inscription pas très chère pour un "4 jours", et les invités de marque sont là. Le thème de ce premier jour est le sprint. 2 épreuves obligatoires et 1 optionnelle composent le menu de ce vendredi : Pas facile à caler dans une journée de télétravail bien remplie.

1ere épreuve : Quizz "itinéraire le plus court"
Temps de la partie : moins d'une minute
Objectif : On nous propose une série de plusieurs interpostes urbains. A chaque fois, il faut déterminer lequel du contournement par la gauche ou par la droite est le plus court pour contourner l'obstacle (batiment, cloture, etc... des formes bien rectilignes). Pour départager les meilleurs, celui qui finit sa série le + vite gagne.

Debrief de Nico : Je m'étais un peu entrainé dans la matinée et ça s'était bien passé, avec un pourcentage de réussite intéréssant. Par contre une fois en compétition, j'ai très mal démarré avec plusieurs mauvaises réponses de suite. En prenant un peu plus de temps pour répondre, les bonnes réponses sont revenues, mais le rythme n'était plus là. Une fois la partie finie on a envie de continuer, ce n'est que de la géométrie mais c'est souvent surprenant. Je garde ce jeu pour plus tard, ça pourra resservir avant un sprint avec batiments longs, type fac ou cité.
Pour essayer : https://www.routechoicegame.com/

2eme épreuve : Dessin d'itinéraire sur carte
Temps de la partie : entre 5 et 10 minutes
Objectif : Une carte bien réelle avec son circuit à suivre nous est proposée. Dès le top départ on doit cliquer sur la carte pour dessiner notre trajectoire, nos choix d'itinéraires, de poste à poste, jusqu'à l'arrivée. Celui qui gagne est celui qui trace le plus court itinéraire. Les meilleurs sont départagés au temps.

Debrief de Nico : Là aussi je m'étais entrainé auparavant. Mais en mode bourrin, pour finir mon parcours le plus rapidement possible. C'est bien trop tard que j'ai compris le vrai objectif : tracer l'itinéraire le plus court, en optimisant bien les trajectoires, en longeant bien les murs, sans hésiter à traverser dans le jaune plutôt que bien suivre les routes et trottoirs. Au moins l'entrainement m'a évité les erreurs bêtes comme traverser du vert olive, sauter d'un pont. A la fin de la partie, on peut comparer son itinéraire aux autres concurrents. Je garde ce jeu pour plus tard, il y a tant de belles cartes sur lesquelles on n'ira jamais, mais qu'on peut découvrir de manière ludique.
Pour essayer : http://3drerun.worldofo.com/2d/runningwild.php

3ème épreuve (optionnelle) : Simulation 3D de C.O.
Temps de la partie : comme un vrai sprint, en pire à cause de la mauvaise prise en main
Objectif : Fini la 2D. Cette fois ci on prend part à un véritable jeu vidéo. On rejoint la partie et c'est parti, on s'élance sur le circuit (dûr ou facile, au choix). Avec la touche espace on passe de la vue terrain à la vue carte/boussole. 5,4,3,2,1... bonne course !

Debrief de Nico : J'avais essayé la version démo quelques dizaines de minutes, on ne peut pas vraiment appeler ça un entrainement puisque j'ai dû répéter une dizaine de fois les mêmes 3 ou 4 interpostes, sans jamais me familiariser avec le contrôle simultané au clavier et à la souris. Peu importe, ça fait longtemps que je n'ai pas joué à un jeu vidéo, alors j'achète la version complète du jeu (merci pour les -40% au passage, belle ristourne). Avant de me lancer dans la course du jour, je décide d'essayer une course quelconque sur une carte quelconque (méditerranéenne je crois, terrain découvert et nombreux bosquets), pour m'échauffer. 15 minutes après le départ, je n'ai toujours pas trouvé la première balise, je fouille chaque bosquet, je repasse par le départ, enfin bref je suis perdu. C'est la fin de journée, le temps presse : Je "rage quit" cette course et rejoins sans tarder la vraie course du jour, un sprint urbain mi-parc mi-rue. Le tracé est sympa. On commence entre des batiments, puis on rejoint un grand parc, puis retour entre les batiments. Malheureusement la qualité graphique et la prise en main du jeu créent quelques difficultés : Les volumes des batiments sont difficiles à distinguer à cause des textures limitées. Sur la carte, les chiffres ne sont pas à côté des bons ronds. Les passages multiples de la vue carte à la vue terrain entrainent quelques 180°. A la fin de la course j'ai comparé ma trace à celle de Thierry Gueorgiou. Y'a rien à faire, en virtuel aussi, il court sur le trait violet. Pas sûr que je garde ce jeu pour plus tard, il a un concurrent + récent et beaucoup + beau graphiquement qu'on peut trouver sur Steam.
Pour essayer : http://www.catchingfeatures.com/

 

Pour Anita et Nico, la compétition se poursuit ce samedi, avec pour thème la Moyenne Distance, et de nouveaux jeux au programme. A suivre...

 

Résultats de l'épreuve 1 : Choix d'itinéraires

Classement Copsien(ne) Score
209/429 Nicolas CONSTANT 3,31
DNS Anita FORESTIER  

 

 Résultats de l'épreuve 2 : Dessin d'itinéraires

Classement Copsien(ne) Interpostes optimum Temps
418/441 Nicolas CONSTANT 11/26 05:33
DNS Anita FORESTIER    

 

 Résultats de l'épreuve 3 : Jeu vidéo Catching Features

Classement Copsien(ne) Temps "Catching Features" Circuit
115/205 Nicolas CONSTANT 46:14 A
DNS Anita FORESTIER    

 

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Suite à la décision du bureau fédéral, en lien avec les actualités sanitaires relatives à l'épidémie de COVID-19, nos activités en groupe type entrainements encadrés et libres, école de C.O., déplacements course et réunions de travail (en présentiel) sont suspendues jusqu'au 3 mai.

Bon COcooning à tous !

 

Plus de détails sur le site de la FFCO

 

 

Ce dimanche 8 mars, le COPS a participé à la course open en marge du Championnat Régional de Relais Sprint organisé par l'ASIGN et qui se déroulait sur la base de loisirs de Créteil. Pour participer à ce championnat, il fallait que l'équipe soit constituée de deux femmes et deux hommes, mais comme notre équipe était composée de trois femmes et un homme, nous avons été classés avec les équipes open. Parmi les filles de notre équipe, deux découvraient la compétition avec cette course ! Elles ont tout de suite été plongées dans le bain avec toutes les spécificités des relais : le départ en masse impressionnant, l'attente avant le passage de relai et la prise de carte et la pression du PM. Car il n'y avait qu'un seul objectif : pas de PM. Récit par les participants du relais copsiens par ordre d'apparition : Hugo, Ghislaine, Anne R. et Anne C.


Le départ en masse du championnat était encore impressionnant, mais ça devait l'être beaucoup moins lorsque les trois seuls premiers relayeurs des équipes open sont partis huit minutes après. Je m'élance donc avec deux autres coureurs à la découverte du parc qui entoure un grand lac de la base de loisirs. Je prends un départ canon pour semer mes adversaires et ne pas être influencé, mais l'un s'accroche et nous luttons sur les cinq premières balises dans le parc. A la cinquième balise, il fait une erreur et ne me voit pas bifurquer dans les fourrés pour aller chercher la balise. Je pars par les ronces pour ne pas faire demi-tour et continue ma course à grande vitesse pour ne pas être rattrapé. Les balises s'enchaînent à travers les prairies et les fourrés. Des petits talus parsèment la course et les jambes commencent à piquer. Je commence à rattraper les coureurs du championnat juste avant de revenir vers l'arena et le poste spectacle. Le poste spectacle est bien placé, juste après une longue traversée de prairie qui laisse le temps aux spectateurs de voir arriver les coureurs.

Une petite boucle, effectuée à fond, reste à faire pour finir la course. Je fais le tour d'un lycée pour revenir à travers une aire de jeux pour enfants (quelque peu inondée) jusqu'au passage de relais.

Je donne le relais à Ghislaine un temps canon de 16'30, qui s'élance sur son parcours à son tour...
Hugo 

 

Me voilà prête pour ma première compétition en course d'orientation, j'ai été très impressionnée et plutôt stressée en attendant Hugo revenir de sa course, loin d'être confiante pour prendre le relai... surtout après sa belle prestation !
Une fois ma carte en main, je prends une minute pour essayer de m'orienter mais je ne reconnais pas facilement sur la carte l'endroit où je me trouve. Je mets malheureusement beaucoup trop de temps pour trouver la première balise et partir sur la bonne voie mais je finis par y arriver. J'ai passé la première partie de ma course à me remettre en question, à essayer de m'adapter à l'échelle de la carte, et à essayer de ne pas me faire distraire par les nombreuses balises visibles autour de moi. J'ai donc avancé lentement sans parler de la 6e balise que je cherchais au mauvais endroit et qui m'a fait perdre de nombreuses minutes. Une fois mon erreur repérée, j'ai repris mes esprits et je n'ai pas trop eu de difficultés sur les 18 autres balises. Ouf !
A défaut d'être rapide et efficace, je m'étais fixé l'objectif de ne pas faire PM : mission accomplie! Les encouragements à la balise spectacle m'ont fait du bien.

J'ai fait mon maximum pour ne pas trop retarder l'équipe et j'ai passé le relais à Anne R qui m'attendait, au taquet !!

En résumé, une course chaotique au départ mais terminée sans PM en 37min, très chargée en émotions et très enrichissante !!
Ghislaine

 

Première course en compétition pour moi et en plus en équipe! Comme dit Hugo, on a été plongées direct dans le grand bain.
L'objectif du jour, c'est pas de PM. On va faire le maximum pour..
Je passe donc en troisième après Ghislaine.
Avant de partir je regarde rapidement comment est disposé le parc et surtout où est le Nord car pas de boussole pour cette course (j'aurais pu en prendre une car Hugo en avait et d'ailleurs j'aurais surement dû ...)

Ghislaine arrive, me donne sa carte qui fait office de relais. Je transmets la carte à un des organisateurs et je vais chercher la mienne sur la grille.
Ma carte en main, j'emprunte l'unique voie qui nous est offerte pour le début de la course. Je passe dans/sous un immeuble et je fonce comme une âne (surement pour faire honneur à mon prénom..). J'arrive dans une sorte d'arène ou de piscine sans eau, je ne sais pas ce que c'est ! Je suis seule (mis à part la dame qui me regarde galérer..). A ce moment-là, j'aurais peut-être préféré le départ en masse :D
Bref, je suis totalement perdue, je n'ai pas l'habitude de ce genre de lieu. La définition de la première balise est un carré noir plein, c'est quoi ce truc ? C'est la panique. Mais qu'est ce que je fais-là ? Pourquoi je me suis inscrite à ce relais ? Je vais faire perdre mon équipe...
Un autre concurrent arrive derrière moi et il va direct sur une balise (qui n'est pas la même que la mienne). Ca me rassure quand même en me disant que la mienne doit etre dans les parages. Je re-re-re-check la carte et là je comprends que je ne la regardais pas dans le bon sens ! Le stress probablement...

 

Je reviens sur mes pas, je trouve (un peu par hasard quand même) la première balise. Puis la deuxième arrive mais toujours avec un peu de mal. Je me dirige enfin vers la 3ème que je trouve au bout de 5'34 et qui me redonne confiance. C'est parti !
Note : Hugo avait les trois même premières balises et il badgera la troisième en deux fois moins de temps que moi. J'ai beaucoup de progrés à faire.

A partir de la 3ème balise, je ne ferai plus aucune erreur et je trouverai toutes les balises du premier coup. La seule chose qui va me manquer, c'est le cardio.
J'arriverai à la balise spectacle sous les encouragements de Nicolas et de Anne en leur disant que c'est trop dur. Ils me disent que c'est super (ah bon?), je m'accroche !

Je finis la dernière boucle sur les rotules et la montée des escaliers avant l'arrivée est une torture. Mais je m'accroche encore.
J'arrive au bout, je vois Anne C qui me dit de ne pas lui donner la carte (sûrement car c'est la dernière relayeuse), mais mon cerveau n'est plus irrigué, je lui donne quand même ma carte (qu'on me rendra du coup).

Je vais finir en 30'41. Pas si mal vu ce début catastrophique. Et surtout pas de PM. Ouf, mission accomplie pour l'équipe !
Anne R.

 

Après le départ de Anne, je me retrouver seule à attendre et me dit que le temps va me paraitre long...mais non voilà déjà Anne à la balise spectacle !!!
Je me rends derrière la ligne de course pour m'échauffer et un organisateur annonce un petit changement : on ne doit plus prendre la carte de notre coéquipier mais juste lui taper dans la main, ce n'est déjà pas assez stressant qu'il faut en plus qu'ils changent les règles.....
Je ne visualise pas, d'où je suis, la balise 99 et m'inquiète de ne pas pouvoir voir arriver Anne lorsque j'entends : “équipe 52” : c'est nous ! Je me précipite au départ, vois Anne, lui prends la carte, Ah non ! c'est vrai il ne fallait pas , la lui rends ou bien à quelqu'un d'autre du coup je ne sais plus... et c'est parti....

Balises 1 et 2 sans problème, j'hésite sur la 3 en cherchant les bâtiments sur ma droite pour me repérer je ne sais pas pourquoi car cela ne me sers à rien....
Je continue sans problème jusqu'à la balise spectacle où les encouragements sont toujours bienvenus !
Les dernières balises font le tour du bâtiment que je contourne en me demandant s'il n'y avait pas un accès pour traverser (mais après la course j'ai vérifié il n'y en avait pas ouf !).
Je traverse un peu au ralenti l'aire de jeux inondée pour arriver aux marches qui amènent à la dernière balise 99, glisse sur les marches, petite chute sans gravité et fonce vers l'arrivée!

Après la course on réalise en comparant nos cartes que Anne et Ghislaine avaient 3.2km alors que Hugo et mois on n'avaient que 2.7 km. On comprend pourquoi DSA avait placé les filles de leur équipe à la 1ère et dernière balise alors que de notre côté les anciens avaient les parcours les plus courts, donc BRAVO à Anne et Ghislaine qui ont assuré l!!!
Anne C.

 

 

 

 

Résultats du relais sprint open :

Classement Copsien(ne)s Temps Catégorie
2/3

Hugo JAEGLER
Ghislaine POIZAT
Anne R.
Anne CROUSSE

 1:48:09 Open

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Ca y est le mois de février est passé et dès le début de ce mois de mars, les orienteurs ont remis leurs chaussures à picots pour le Championnat de Ligue Île-de-France de Moyenne Distance. Rendez-vous pour nos représentants du COPS, Nico et Hugo, sur une carte qu'ils connaissent puisque c'est celle des Championnats de France de Moyenne Distance qu'ils avaient co-organisé en 2018 aux étangs de Hollande. Mais cette fois-ci, pas question de rester à la buvette toute la journée ! Il faut se lancer sur cette carte toute plate, mais avec beaucoup de fossés à enjamber. Récits de leurs courses par Hugo puis Nico :

Il a plu tout la veille, mais une éclaircie s'est maintenue lors de la course puis la pluie a repris ses droits dès la ligne d'arrivée franchie ! Ca promettait une carte bien mouillée, surtout qu'il y a très peu de dénivelé et beaucoup de parcelles striées par des réseaux de fossés.

Je m'élance pour 6,6 km et 27 postes à trouver. On rentre directement dans le vif du sujet avec les premières balises qui sont justement sur des fossés. Il ne faut pas se tromper dans le réseau complexe et trouver le bon qui nous amène directement à la balise. J'enchaîne les parcelles de forêts exploitées, à courir dans les layons. Heureusement, mon itinéraire prend très peu les chemins : avec les précipitations abondantes et les dizaines de coureurs qui sont passés avant moi, les chemins sont des bains de boue, c'est un coup à perdre sa chaussure. Courir dans la forêt est souvent plus rapide que d'emprunter les chemins. Je continue mon périple dans les fossés et les layons avec un rythme convenable, si on prend en compte le fait que je n'ai pas couru depuis un mois.

À la 13, je me trompe de layon et perd quelques secondes à faire demi-tour, un concurrent de l'OPA Montigny me rattrape.

J'arrive à élever légèrement mon allure de course pour me maintenir à sa hauteur, tantôt devant, tantôt derrière selon les choix d'itinéraire. Nous faisons ensemble un groupe d'une dizaine de balises particulièrement rapprochées. Lors d'un interposte légèrement plus long, il arrive finalement à me semer, je commence à accuser le coup du manque d'entraînement ! Je fais aussi quelques imprécisions sur les sorties de postes. Heureusement, j'arrive bientôt à la fin : encore quelques fossés, quelques layons, quelques flaques transformées en étangs et quelques chemins transformés en ruisseaux de boue. Les chaussures sont gorgées d'eau dans le sprint final.

Je finis très satisfait d'une course très propre en 50'47” et à la 13e place sur 34 partants. Le dénivelé de 30 m indiqué au début de la course ne tenait sûrement pas compte de tous les bonds qu'il fallait faire pour enjamber les fossés !
Hugo

 

Je m'élance pour 5,4km à vol d'oiseau et 21 balises à trouver sur une carte que je ne connais pas très bien puisqu'il y a deux ans, pour le championnat de France, j'étais bénévole (poseur et signaleur). La première surprise est que je rentre bien dans la carte. Le dédale de fossés inondés se négocie bien avec de grandes jambes. La deuxième surprise c'est que, de retour des Alpes avec des globules rouges de kenyan, ma nouvelle montre Polar (bye bye Garmin qui ne connait pas la C.O.) m'indique que je ne suis pas au maximum de ma fréquence cardiaque : Tout baigne.

Seul pendant la première moitié du circuit, je ne fais qu'une erreur : je trouve le poste 5 avant le 4. Du coup, une fois le poste 4 trouvé, je retourne au poste 5 les yeux fermés et signe le meilleur temps sur cet interposte. On a vu pire comme erreur !

Je suis rejoint sur la deuxième moitié du circuit, car j'aborde un secteur à layons dont j'appréhende la traversée et où je ralentis pour ne pas me tromper dans mon comptage. Cela paie puisque j'emmène la chasse pendant tout ce secteur sans commettre d'erreur. Une fois les layons passés, ça pousse derrière, les chevaux sont lachés. Comme aujourd'hui j'ai les jambes aussi, j'arrive à m'accrocher jusqu'à la fin, ce n'est pas le dernier réseau de fossés inondés qui pourra me freiner.

Je finis 9ème sur 21 dans ma catégorie d'âge (et 5ème francilien), 12ème si on ajoute les jeunes de 18ans qui couraient sur le même circuit, et le tout en moins d'une heure. C'était un super tracé, sans difficulté physique, tout dans l'orientation. Les chaussures n'ont pas aimé, surtout avec la balise isolée au milieu d'une mare. Différence de style dans la zone où les partants croisent les arrivants : Les premiers font des petits bonds au dessus des flaques et gardent les pieds au sec en zigzagant dans les chemins. Les seconds fendent gaiement les flaques et descendent dans les fossés :)
Nico

 

 

Résultats du Championnat de ligue

Classement Copsien(ne) Temps Catégorie
9/21 Nicolas CONSTANT 47:22 H40
13/36 Hugo JAEGLER 50:47 H21

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur