Amoureux de sport nature, nous accueillons et accompagnons débutants, expérimentés et compétiteurs, en solo ou en famille, dans la pratique de la course d'orientation sous toutes ses formes : à pied, à VTT, à ski, en raid...
Passionnés et engagés, nos bénévoles vous proposent entrainements encadrés pour les adultes, école de C.O. pour les jeunes.
Affiliés à la Fédération Française de Course d'Orientation (FFCO), nous organisons des compétitions officielles en Essonne.

 

 

Les actus du COPS91

Le prochain entrainement du COPS91 aura lieu le

le samedi 08 octobre, 10h00, à Villebon-sur-Yvette

Envie d'en savoir plus ? Voir les détails de ce rendez-vous

 

 

Le prochain cours de l'école du COPS91 aura lieu le

le samedi 08 octobre, 10h00, à Villebon-sur-Yvette

Envie d'en savoir plus ? Voir les détails de ce rendez-vous

 

 

Rencontrons-nous !

Retrouvez-nous ce samedi 3 septembre sur 2 forums des associations :

- A Saclay, à l'espace Jeanne Moreau de 14h à 19h

- A Igny, au terrain d’évolution (rue Crewkerne) de 9h à 17h

Nous vous présenterons notre club et notre activité.

Attiré par une activité saine, de pleine nature, pour tous âges, en groupe ou solo, en mode décontracté ou compétition ? Envie de gagner en assurance et diminuer son stress dans des environnements inhabituels ? Besoin de mieux connaitre la lecture de carte et le maniement de la boussole en vue d'un raid ou voyage en autonomie ? Fan de survie souhaitant développer ses compétences en orientation ?

Nous répondrons à toutes vos questions, ainsi qu'à celles de vos enfants, qui sont les bienvenus bien sûr !

 

 

Plus de détails sur le site de la mairie de Saclay.

Plus de détails sur le site de la mairie de Igny.

 

 

Orienter en Islande, c'est possible !

En plein été, sous une météo idéale (10-15°, pas de vent, pas de pluie), les 3 jours de Ice-O 2022 viennent de s'achever.

Au programme, un sprint dans un champs de lave le premier jour, servant de "warm up", puis deux MD dans une réserve naturelle les jours suivants.

Nicolas nous livre ses impressions :

 

Vendredi, warm-up :

En fin d'après-midi, rdv est donné dans un quartier résidentiel de Reykjavik, plutôt bourgeois avec ces belles maisons modernes avec de grandes baies vitrées, donnant sur un immense champs de lave.

Je suis accueilli par les organisateurs, qui préviennent tout de suite que cette édition sera en toute intimité, avec une vingtaine de participants au total, loin des 150 régulièrement atteints les années pré-covid. Je fais connaissance avec la dizaine de participants présents ce jour là, de tous âges et venant des 4 coins du monde, puis je m'élance.

Le champs de lave est un terrain découvert, sans arbre, constellé de petits pseudo cratères dans différents états. Le sol est très sec, abrasif, caillouteux quand il est à nu. Quand il est couvert de végétation, c'est principalement de la mousse bien amortissante.

Pas de difficulté, la carte est bien dessinée, et il faut juste faire attention où l'on est car on ne court jamais en ligne droite, on est constamment en train de contourner un cratère soit à gauche soit à droite. C'est facile de se tromper de cratère sur la carte. Heureusement ce lieu de promenade touristique et familiale est traversé par des chemins utiles pour se recaler.

A l'arrivée, on débriefe entre concurrents, beaucoup ne connaissant pas l'orientation sur ces terrains, que nous avons en France par contre.

 

 

 

 

 
Aperçu google maps

 

 

Samedi, MD.

En matinée, on nous prévient que la particularité du terrain est les fleurs de lupin.

En effet, on peut résumer la courabilité à 3 niveaux car 3 végétations :

- course rapide sur la mousse et les affleurements rocheux.

- course très ralentie dans les lupins, sauf si quelqu'un a fait une trace avant. Mais bon, on est tellement peu de concurrents et les zones à lupins sont tellements vastes...

- course impossible dans les arbustes, il faut passer en force, heureusement ils ne piquent pas.

Ma course s'arrête à la balise 8, que je ne trouve pas après 30 minutes de jardinage. Bien cachée dans un éboulement de cratère, coincée entre un rocher et un massif de végétation dense. Un coureur islandais a eu le même problème que moi, lol.

Peu de concurrents finissent cette course sans encombre, beaucoup de PM et abandons.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche, MD.

Ma nuit fut courte car en excursion au volcan en éruption de 21h à 03h du matin.

En matinée, on se retrouve sur le même terrain que la veille.

Cette fois-ci, plus de secret, on connait les difficultés : lupins, arbustes, légère déviation du nord dûe au magnétisme du sol et à la latitude.

La quinzaine de concurrents en finissent les uns après les autres, un grand sourire aux lèvres.

Pour ma part je finis épuisé, un peu palot. Autant j'avais enfin réglé le problème des habits (pas de polaire, pas de veste chaude etc... juste un tshirt cette fois-ci, qui convient parfaitement pour un temps d'octobre chez nous), autant j'ai oublié de prendre de l'eau. Pour 2h30 de course, c'est pas très sérieux. Et puis l'excursion au volcan n'était vraiment pas de tout repos.

Le batiment (tout neuf, réservé aux scouts et aux sorties scolaires de reykjavik) qui nous attend à l'arrivée nous permet de refaire la course autour d'un bon thé chaud, se réchauffer derrière les grandes baies vitrées avec vue sur la lande à perte de vue. La douche chaude illimitée est parfaite, comme toutes les douches dans ce pays. On fait la remise des prix, quelques photos souvenirs et on se sépare en éspérant se revoir chez les uns chez les autres si jamais on est de passage dans leurs pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Final en beauté, retour à la forêt pour clore le dernier chapitre du trophée.

A Montigny-le-Bretonneux, sur la carte forestière du Manet, 6 COPS ont fait le déplacement pour une dernière course avant les vacances scolaires. Pas facile de grapiller des points au classement général, car cette dernière étape en forêt devrait voir baisser la performance de tous par rapport aux courses en parc précédentes.

Au point de vue classement général, un grand bravo à Anne en Dames V. qui monte sur la 4ème marche du podium !

Vivement l'année prochaine !

 

Résultats de l'étape 4

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
2/25 Justine ROY 1:06:44 D
13/43 Emmanuel LOISON 1:01:29 C
15/42 Thomas DESREZ 1:13:03 B
24/42 Lisa B. 1:22:50 B
33/59 P.-E. PARDO 1:37:11 A
Abandon Jean-Luc MORIN n/a B

 

 

Classement général

Classement Copsien(ne)  Catégorie  Etapes disputées Total Points 
4/44 Anne CROUSSE Dame Vétérans 3 185,70
11/33 Justine ROY Dame Seniors 4 169,76
12/119 Pierre-Emmanuel PARDO Homme Vétérans 4 279,10
13/33 Lisa B. Dame Seniors 2 152,22
18/53 Thomas DESREZ Homme Seniors 3 250,18
20/119 Nicolas CONSTANT Homme Vétérans 3 259,30
37/119 Emmanuel LOISON Homme Vétérans 4 206,86
109/119 Jean-Luc MORIN Homme Vétérans 1 0

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur

 

 

Retour dans l'Essonne pour la troisième et avant-dernière étape !

A Palaiseau, dans l'enceinte de Polytechnique et débordant sur la forêt de Palaiseau, les orienteurs ont parcouru une carte intéréssante de type fac, avec plein de batiments, de routes, de chemins bien organisés. Eté oblige, beaucoup de travaux en cours, donnants quelques maux de têtes aux coureurs !

Dernière étape mercredi 6, avec une quatrième manche sur les terres habituelles du trophée, à Montigny-le-Bretonneux

 

Résultats de l'étape 3

Classement Copsien(ne) Temps Circuit
9/23 Justine ROY 0:50:57 D
18/51 Lisa B. 0:45:20 C
20/56 Nicolas CONSTANT 1:05:19 B
25/51 Emmanuel LOISON 0:49:33 C
30/67 Thomas DESREZ 1:15:10 A
39/67 P.-E. PARDO 1:21:21 A
40/56 Anne CROUSSE 1:21:58 B

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur