Ce premier samedi de novembre avait lieu le championnat de France de sprint, dans le cadre des courses organisées par le club COTS en Touraine. C’était le rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui aiment courir vite en milieu urbain et qui ne réfléchissent pas trop (longtemps). En course d’orientation, peu de championnats de France nécessitent d’être qualifié au préalable. Le format sprint fait parti de ceux-là, et la qualification avait lieu lors du championnat de ligue d’Ile-de-France, souvenez-vous, où Hugo avait fini dans le quota des qualifiés. Immersion dans la journée d’Hugo au championnat de France, et de ses accompagnateurs Anne et Nico :

 

Cela fait plusieurs années que je tente de me qualifier pour les championnats de France de sprint, mais la concurrence est féroce dans la ligue Ile-de-France. Cette année, j’avais mis toutes les chances de mon côté pour finir dans la liste des qualifiés et j’étais déjà super content de participer à mes premiers championnats de France.

Pour expliquer le fonctionnement de cette journée, cela se déroule en deux étapes. Le matin, premier sprint dans le centre-ville de Avoine, près de Chinon dans l’Indre-et-Loire. Les coureurs sont répartis en quatres séries d’une cinquantaine de personnes et les 10 premiers de chaque série sont qualifiés pour la finale A, les 15 d’après participent à la finale B et le reste partent en finale C. Les finales ont lieu l’après-midi dans le centre-ville de Bourgueil, à quelques kilomètres de l’autre côté de la Loire.

Qualification du matin :
Rendez-vous au stade de foot d’Avoine avant 8h30 et la fermeture de la quarantaine, où les coureurs sont enfermés avant leur départ pour qu’ils ne puissent pas communiquer avec ceux qui ont déjà fini leur course. Fait rare : je fais un véritable échauffement avant de me diriger vers l’atelier départ. La tension monte dans la tente au décompte final, mais dès que j’ai la carte, je me concentre sur la course et je fonce !

La première partie se déroule dans une partie pavillonnaire de Avoine. Je fais ma seule véritable erreur dans cette partie où je ne vois pas une allée entre deux maisons qui mène directement sur la balise 4. Mais par erreur, je prend cette allée en pensant être sur celle plus au nord. Je passe donc devant la balise 4, pensant que ce n’est pas la mienne. Je continue sur une vingtaine de mètres avant de me rendre compte de mon erreur. Je perd 18” sur cet interposte. J’anticipe mal la sortie de poste et je perds aussi 10” sur un mauvais choix d’itinéraire pour me rendre à la 5.

La course se dirige alors vers le centre-ville, avec le passage à la balise spectacle au milieu de la course où je vois Anne et Nico qui m’encouragent.

La deuxième partie se passe par l’école primaire avant de revenir vers le parc au centre-ville et l’arrivée. Juste avant l’arrivée, je fais une petite accélération pour rattrapper un concurrent partit 1’ avant moi. Mauvaise idée, car je me mets dans le rouge et je n’anticipe pas la sortie du poste suivant. Il me rattrape facilement et nous faisons la fin du parcours ensemble. Juste avant l’arrivée, dans une partie dans le parc du centre-ville, le nez dans la carte, je ne vois pas une souche qui dépasse largement et je m’étale de tout mon long. Je me relève très vite et je rejoins la dernière balise avant le sprint finale vers l’arrivée.

Je fais donc une course assez propre, une belle allure malgré ma petite faute. Je me classe 16e/40 de ma série, synonyme de qualification en finale B. Il fallait gagner 50” pour être dans les 10 premiers et accéder à la finale A, mais c’était clairement pas accessible à mon niveau car je n’ai pas fait 50” de faute en orientation. Il fallait simplement courir plus vite.

Le temps qu’Anne et Nico se préparent pour leur course open sur la même carte, la pluie commence à faire son apparition. Anne est restée très prudente dans son allure à cause du terrain rendu glissant, mais fait une course sans aucune erreur et donc prend la tête du classement provisoire lors de son arrivée. Elle va légèrement rétrograder de quelques places au classement finale, mais termine à une très belle 26e/80 place. Nico fait également une belle course, sans erreur majeur et finit à une tout aussi belle 24e/64 place !

Finale de l'après-midi : 
Le temps d’avaler un sandwich, nous nous rendons à Bourgueil pour être à l’heure avant la fermeture de la quarantaine avant les finales. Les jambes sont déjà un peu dures, mais je m’oblige à faire un véritable échauffement à nouveau.

La course débute difficilement avec la première balise, située dans un parc, il faut trouver très rapidement les accès au parc. Une fois rentré, il faut choisir dans quel sens tourner autour du lac pour rejoindre la balise de l’autre côté.

Sorti du parc, le parcours exploite alors les petites ruelles du centre-ville de Bourgueil et sa petite halle du marché. Puis je me dirige vers l’abbaye et ses vignobles en périphérie du village avant de passer par la balise spectacle. L’ambiance est incroyable à ce moment, avec tous les spectateurs qui sont là pour acclamer les coureurs qui passent dans tous les sens.

Après la balise spectacle, on recommence une deuxième boucle très similaire à la première, avec un passage dans le parc, puis dans les ruelles avant de revenir vers l’arrivée et le brouhaha des spectateurs qui galvanisent pour le sprint final !

Au niveau sensation, j’avais vraiment l’impression de me trainer mais je faisais vraiment des efforts pour relancer à chaque balise. Ma course est très propre sans erreur, ma plus grande perte de temps est de 8” à cause de quelques hésitations dans la cour de l’abbaye. Je me classe 22e/50 sur cette finale B.

Je suis très content de mes courses, j’ai fait très peu de fautes d’orientation et physiquement, j’étais vraiment bien. Je suis donc satisfait de mes résultats qui reflètent vraiment mon niveau.

Hugo

 

Résultats du championnat de France de sprint :

Classement Copsien(ne) Temps Catégorie Etape
16/38 Hugo JAEGLER 17:02 H Qualif Série 4
22/50 Hugo JAEGLER 16:49 H Finale B

 

Résultats du sprint open :

Classement Copsien(ne) Temps Catégorie
24/64 Nicolas CONSTANT 15:02 H40
26/80 Anne CROUSSE 15:47 D45

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur