Jour 2 de notre semaine de compétition à O’France dans les Hautes-Alpes. Aujourd’hui, rendez-vous à Vars pour une moyenne distance, début des choses sérieuses. Nos COPSiens vont faire leurs grands débuts dans les Alpes. Résumé par Hugo.

Il fait un peu gris au réveil, mais les nuages vont vite se disperser et la journée s’annonce radieuse quand nous arrivons à Vars. La première épreuve de la journée est l’accès à l’aréna qui se fait… en télésiège. Après quelques minutes de montée, nous débarquons au lac de Peyrol où sont situés l’aréna et le départ. Fait rare : Nico et moi avons le même horaire de départ.


Nous remontons une piste de ski pour rejoindre le départ et nous nous élançons ensemble sur nos circuits respectifs : 4,3 km et 16 postes pour Nico et la même distance pour moi, mais seulement 14 balises. Nos circuits sont très similaires. Les premières foulées se font sur un pierrier qui empêche la lecture et l’orientation de la carte. La suite du parcours consiste en la descente pour contourner l’aréna et une très grande traversée en flanc. Le demi-tour et la remontée vers le lac et l’arrivée se profilent enfin. Pas de problème majeur sur les premières balises et sur la partie en flanc, une technique que les COPSiens aiment généralement bien. Les problèmes débutent lors de la remontée, lorsque les mélèzes cèdent leur place aux pelouses et aux tourbières (ce qui est bien quand tu cherches une tourbière, c’est quand ton pied fait « plotch » c’est que tu l’as trouvée). Nico et moi butons sur la même balise, située sous un arbre, derrière une butte au milieu d’une tourbière. 8’45 pour trouver la balise pour ma part, 14’10 pour Nico !

 

La fatigue se fait sentir lorsque nous approchons de l’heure de course et l’avant-dernière balise devient difficile à trouver, dans une clairière au milieu des pins dispersés à l’intérieur d’une grande prairie dégagée. Heureusement, l’arrivée se profile au bout de 50’16 pour moi et 1h08’47 pour Nico. Nous profitons de la vue sur le lac pour nous remettre de nos émotions et cassons la croûte avant d’entamer la redescente vers Vars… à pied cette fois-ci. Il nous faut presque 45’ pour rejoindre le bas du télésiège.

Des courses moyennes en terme de classement pour Nico et moi, mais compte tenu du relief dont nous n’avons pas l’habitude, c’est tout de même une belle course pour nous deux !

 

Résultat du jour 2 (Moyenne Distance) :

Classement Copsien Temps Catégorie
34/56 Hugo JAEGLER 0:50:16 H21A
68/88 Nicolas CONSTANT 1:08:47 H40

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur