Ce week-end était consacré aux premières courses inscrites au calendrier nationale de l'année pour nos 3 COPSiens vététistes. Récit du week-end par l'un d'entre eux : Hugo.


Si je vous décris le cadre du samedi après-midi, je dirais du soleil, 20° et du sable. Vous penserez alors à une plage près de la Méditerranée. Bon je vous dirais alors que dimanche matin, c'était plutôt 1° quand nous sommes arrivés sur le lieux de la course, vous penserez alors peut-être au Touquet et son épreuve d'enduro ? Mais non, c'est bien de la CO à VTT et c'est bien en forêt de Fontainebleau !
Au programme : une Nationale Moyenne Distance le samedi après-midi et une Nationale Mass Start le dimanche matin. Les courses étaient également support de sélection pour l'équipe de France, tout le gratin de la cerise du gâteau de la COVTT était présent (évidement sur mon parcours). Était présent également : le soleil et des températures très agréables.

20190331 1


Hélène, Michel et moi nous élançons donc samedi après-midi pour une moyenne distance : 6,6 km et 17 postes pour Hélène, 11,6 km et 23 postes pour Michel et 12,9 km et 25 postes pour moi. Sur ma course, un peu trop d'erreurs et d'approximations sur les parties dans le sable et une grosse gamelle dès la 4e balises. Heureusement pas de casse, mais le dérailleur avant a frotté sur les dents des plateaux sur le reste de la course. À partir de ce moment, mon poursuivant m'a rattrapé et nous faisons la course ensemble, un coup devant, un coup derrière, sans réussir à se semer. Résultat de ma course : 21,8 km effectués en 1h20, 16e sur 23. Pour Michel, la course se déroulait plutôt bien, jusqu'à la 15e balise où une erreur de mémorisation de l'itinéraire lui fait perdre plusieurs minutes. Après s'être re-calé, la fin de la course ne pose plus de problème. À l’arrivée : 23e sur 34 en 1h26. La vraie performance de l'équipe vient d'Hélène qui fait une magnifique course et qui passe la ligne d'arrivé étonnée d'avoir déjà fini. C'est normal, elle vient de signer un superbe podium : 3e sur 13 en 41' ! Félicitations !


Le dimanche matin, réveil à l'aube à cause du changement d'heure, pour aller au départ de la course. Les températures sont très fraîches, mais vont rapidement augmenter au fil des heures. La particularité de la course de ce dimanche est son départ en masse, très impressionnant à voir et à vivre de l'intérieur : lorsque les fauves sont lâchés, les pneus vrombissent, les cailloux volent, la poussière s'envole et le cœur monte dans les tours. Le peloton s'étire inexorablement sur le chemin de la première balise et les élites s'échappent très rapidement hors de vue. Grâce aux nombreuses variantes, la course se fait relativement en solitaire, ce qui est assez rare sur une mass start. Je suis beaucoup plus vigilant que la veille sur les parties sablonneuses qui se transforment en chemin, mais le parcours est légèrement plus long, un peu plus de dénivelé et beaucoup plus de sable. Et le sable, en VTT, c'est horrible ! Exténué après une course de 29 km dans le sable, je termine la course en 1h34 à une belle 13e sur 21, c'est 3 places de gagnées par rapport à la veille ! Pour Michel, c'est une course avortée après 10 postes à cause d'une crevaison. Ça arrive donc même aux meilleurs et aux tubeless ! Sur la course d'Hélène, comme la veille, pas de souci majeur, sauf une erreur d’inattention où elle valide un poste trop tôt dans son parcours. Heureusement elle s'en rend compte rapidement et ça ne lui fait pas perdre beaucoup de temps. Elle termine 6e sur 10 en 1h02. Petit podium ! Bravo !

 

 20190331 2

20190331 3

 

Résultats de la Moyenne Distance du samedi :

Classement Copsien(ne) Temps Catégorie
3/13 Hélène EDIAR 0:41:10 D40+
16/23 Hugo JAEGLER 1:21:12 H21+
23/30 Michel EDIAR 1:26:06 H40+

 

Résultats de la Mass Start du dimanche :

Classement Copsien(ne) Temps Catégorie
6/9 Hélène EDIAR 1:02:20 D40+
13/17 Hugo JAEGLER 1:34:47 H21+
  Michel EDIAR Abandon H40+

 

Plus de détails sur le site de l'organisateur