Retour sur les courses du week-end de Pâques d'Odile, au pays des escargots :

D’habitude, Pâques c’est en Alsace. Mais cette année, trop occupés à d’autres organisations, les clubs de la région ont « délégué » la chasse aux balises (même pas en chocolat) à la Bourgogne voisine.
Quelle chance ! plus proche de chez nous, Pâques en Bourgogne nous donnait l’occasion d’une virée, soit dans les Côtes de Nuits, soit dans la Vallée d’Ouche : entre les deux mon cœur balance …
Jusqu’à samedi, je pensais être la seule représentante du COPS mais, surprise, Fred était là avec Brigitte, en amoureux (et en gastronomes semble-t-il).
N’ayant pas pris de licence avec double surclassement comme les années précédentes (grâce aux parcours de couleur, merci la Fédé), j’ai dû cette fois me plier au règlement et courir les circuits H dédiés aux D60.

Etape 1 – tout à l’azimut sur un terrain à flanc de coteau. A peine 2 km de distance. Quand je termine, j’ai l’impression d’avoir à peine commencé : 28 mn, ça ne m’était jamais arrivé, et encore je n’ai vraiment pas forcé. J’aurais dû peut-être car je suis classée 5ème derrière deux Suissesses, une Belge et une Lithuanienne. Première French de la catégorie donc ! ça console un peu mais je garde surtout le goût de la frustration. D’autant que l’après-midi est très belle sous le soleil guilleret du jeune printemps.

Etape 2 – à peine plus longue que la veille et encore plus facile (on voit quasiment certaines balises d’un poste à l’autre …). Cette fois je suis 4ème, la Suisse toujours devant. Je me console en me faisant un entraînement improvisé sur la carte de la veille.

Etape 3 – enfin de quoi rire un peu : 4 km et un peu de dénivelée. Je cours autant que je peux mais fais deux erreurs, la première en acceptant l’avis de Ruth, une (autre) Suissesse qui courait dans les mêmes horaires que moi sur les trois étapes, en dépit de ma propre lecture de carte qui était pourtant la bonne ; la deuxième en me trompant tout simplement, faute de concentration. Dommage. Je considère avoir perdu environ 6 mn sur ces deux erreurs, c’est beaucoup, mais je me suis amusée.

Au final, je termine donc 5ème des D60, ce qui me fait penser que j’ai quand même dû progresser un peu ces dernières années. Y’a pas d’âge …

Odile

Merci à Odile et Fred d'avoir vaillamment défendu les couleurs du club  !