3 jours de CO en Egypte !

Aller dans les pays chauds l’hiver est un peu le rêve de beaucoup de personnes. Et pourquoi pas aller faire de la CO en Afrique en février ?

 

Un peu fou non ? Ayant une réunion à Luxor en marge des premiers championnats internationaux de CO en Egypte, organisé par la toute jeune fédération Egyptienne (deux ans d’âge), c’était l’occasion de participer à cette compétition avant tout touristique. Le centre de course était à Kings Island dans l’hôtel « Jolie Ville »

.

 

En fait cette île sur le Nil était occupée entièrement par l’hôtel qui était un vaste centre de vacances. Magnifique, tel est l’adjectif pour décrire le cadre de cette île, avec une flore et des arbres que l’on ne trouve que là-bas, à peine arrivé et on est déjà complètement dépaysé.

Par contre la sensation est étrange, l’île est ultra sécurisée et il y a pratiquement plus de vigiles que de clients. Deux check point avec des hommes armés permettent de prendre le pont menant à l’île. Après un long voyage depuis Paris, avec correspondance au  Caire  nous arrivons à l’hôtel à 01h30 du matin. Le matin c’est le bonheur pour aller au petit déjeuner ! les chambres sont des bungalows éparpillés sur l’île, et le trajet jusqu’à la salle de restaurant s’apparente à une ballade dans un parc tropical. Que c’est beau !

 

Cela tombe bien la première course est sur l’ïle. Nous allons explorer celle-ci dans les moindres recoins carte de CO en main. La course était en début d’après-midi avec 32°C, soleil, pas un nuage. En partant de Paris le jeudi, il faisait environ 0°C et il neigeotait. L’amplitude thermique en 24h est énorme et dès le 6e poste j’étais en surchauffe. Cette première étape, le vendredi, s’apparentait à un sprint traditionnel en parc mixé de zone urbaine comme on peut en avoir chez nous.Par contre le paysage n’avait rien à voir avec la vue sur le Nil et la végétation atypique. Le soir c’était la cérémonie d’ouverture en plein centre de Luxor, devant le Temple. Auparavant nous avons visité le dit temple. Arrivés une demie heure avant le coucher de soleil, nous avons pu profiter du temple de jour et de nuit, c’était magique.

La cérémonie, après le côté traditionnel avec l’arrivée des drapeaux des nations présentes, nous a proposé un spectacle folklorique local suivi d’un concert rock avec un groupe a priori très connu et apprécié à Luxor.

Le samedi direction la Vallée des Rois.

Nous avons eu droit a une moyenne distance dans le désert autour du temple d’Hatshepsut’s. Des paysages fabuleux.

Courir dans le désert avec une carte en main était une expérience magique. De plus la carte était technique avec du relief et de nombreux éléments. Après la course nous avons pu visiter le fameux temple d’Hatshepsut’s. Pour bien terminer cette journée touristique nous sommes rentrés à l’hôtel en bateau par le Nil.

Déjà dimanche, et clou du séjour, le sprint dans le temple de Karnak.  

Difficile de trouver les mots pour décrire cette journée.

 

Faire une CO dans un site incroyable, qui est vieux de plus de 5000 ans sous un beau soleil, quel souvenir. Nous vous invitons à regarder le film de la course fait avec la GoPro pour vous rendre compte. Voici le lien: https://youtu.be/iQ50bIPcBD8

Après la course nous avons pu pleinement profiter de la visite détaillée du site. 

Déjà la fin des 3 jours, avec une cérémonie de remise des prix devant le temple de Karnak alors que le vent de sable se lève. Michel termine 2e derrière un Allemand.

Pour résumer, une belle expérience de CO au soleil, de magnifiques paysages, c’était un dépaysement total. Finalement, nous sommes impatients de retourner faire de la CO sous les palmiers en hiver.